Edition d’art et haute précision, Europa Star, Octobre 2023

Europa Star Première | Le Monde de l'Horlogerie depuis 1927

Fondé en 1927, Europa Star est un magazine international dédié à l'horlogerie, proposant des actualités ainsi que des analyses commerciales approfondies sur l'industrie horlogère globale, les nouveautés en matière de garde-temps, et les événements luxueux se déroulant en Suisse et à travers le monde.

 

Atelier WOCS, Édition d'Art et Haute Précision

Sur la Place du Molard au coeur de Genève, une pépite artisanale niche entre les boutiques d’horlogerie de luxe et les restaurants et cafés souvent bondés. L'Atelier WOCS a été fondé par Robert Topulos en 2018, un artiste formé à la HEAD. A travers ses oeuvres, il redonne ses lettres de noblesse à une tradition particulièrement ancrée dans l’imaginaire helvétique: l’art de l'affiche. Qui ne se souvient en effet de ces affiches Belle Epoque vantant les sports d’hivers dans les Alpes?
Le designer renoue avec cette tradition et associe le dessin à certaines de ses autres passions, à commencer par l’horlogerie et l’aviation. Ses ateliers, situés à quelques pas du Campus Genevois de Haute Horlogerie, oeuvrent de manière extrêmement minutieuse, certaines créations pouvant requérir plus de 350 heures de travail. Il faut dire que ces pièces sont conçues selon une méthode innovante: l'Etorie®, un procédé d'encre à pigments naturels résistant à la décoloration, appliqué sur un papier d'art de conservation. Ce procédé assure l'application d'une large gamme de couleurs profondes et saturées qu'il est impossible d'obtenir par les méthodes conventionnelles de lithographie ou sérigraphie. Nous donnons ici carte blanche à Robert Topulos, qui nous décrit certaines de ses créations

 

1) World Time Soars

«Cette pièce, dévoilée lors des Geneva Watch Days 2023, se présente comme une intersection vivante entre l'âge d'orde l'aviation et l'excellence horlogère moderne. Un avion DC-3, emblème du grand classicisme, navigue avec grâce à travers le cadran sophistiqué de la Patek Philippe 5531R-012 World Time. L'insigne suisse sur l'avion, HB-COT, rend discrètement hommage à Louis Cottier, le visionnaire derrière le mécanisme de la World Time encapsulant le récit des esprits pionniers transcendant les époques. Avec un clin d'oeil à Time is Money de Noel Fontanet en 1935, cette oeuvre change de paradigme. Ici, le temps n'est ni une marchandise ni une monnaie; il est héritage.»

2) Paul Newman, Le Mans Race 1979
Pièce Unique, Sur-Mesure

«C’est au volant d’une Porsche 935, l'un des modèles les plus importants de l'histoire de la marque, que l'acteur légendaire et pilote Paul Newman a participé pour la première fois aux 24 Heures du Mans les 9 et 10 juin 1979, aux côtés de ses coéquipiers Dick Barbour et Rolf Stommelen. Un fait historique intéressant sur cette Porsche est son parrainage en 1980 par Apple Computers, une alliance sans précédent entre la course et la technologie, faisant d'elle la seule automobile de course jamais soutenue par des géants de la technologie. Au-delà d'être une célébrité hollywoodienne, Paul Newman a transcendé sa renommée dans le domaine de l'horlogerie en 2017, lorsque sa Rolex Daytona de 1968 a établi un record chez Phillips à New York, se vendant pour une somme stupéfiante de 17,8 millions de dollars en l'espace de 12 minutes.»

3) Gstaad Palace, Bentley Anniversary
 

«Inspirée par les anciennes publicités pour le chocolat de la Belle Époque et faisant référence au mouvement Art Déco par l’usage d’aplats de couleurs et la volonté d’éléments pré-dominants dans la composition, cette oeuvre est une pièce unique dans la collection. Construit en 1913, le Gstaad Palace a acquis une réputation inégalée au fil des ans pour son hospitalité discrète et raffinée et a toujours accueilli une clientèle internationale des plus exigeantes. L'oeuvre représente une monoplace emblématique, la Bentley Pacey-Hassan datant de 1936. Le véhicule a dominé les courses de son époque avec des vitesses allant jusqu'à 205 km/h. Le choix de la couleur rouge de la voiture de course est un hommage à la célèbre affiche «Gstaad» de 1934 de l’artiste suisse Alex Walter Diggelmann.»

 

4) Geneva, Quai du Mont-Blanc, Latécoère 631

 

«Le Latécoère 631, un fleuron de l'aviation, est le dernier hydravion à avoir été utilisé sur une ligne commerciale transatlantique. Dans les années 1950, il a été exploité en service commercial sur certaines des plus longues lignes aériennes au départ de l'Europe. Avec 54 passagers à bord, le «Laté» pouvait voler à une vitesse maximale d'environ 400 km/h et bénéficiait d'une autonomie de plus de 6’000 kilomètres, soit assez pour relier, par exemple, Genève à New York. Le plus souvent, il volait à une altitude d'environ 2’500 mètres et sa vitesse d'exploitation variait entre 280 et 300 km/h. Le sixième exemplaire construit par Latécoère est représenté ici alors qu'il s'apprête à amerrir dans la rade de Genève le 12 juin 1948. L'hydravion quitte Genève deux jours plus tard, le 14 juin. Sa venue, exceptionnelle, aura attiré la foule au bord du lac.»

 

5) Abu Dhabi, Yas Marina, Felipe Massa
Pièce Unique, Sur-Mesure


«Le circuit Yas Marina a gagné une réputation bien méritée d'hôte pour des performances mémorables, dont la démonstration de Felipe Massa lors du Grand Prix d'Abu Dhabi 2014. Cette oeuvre rend hommage à la joie sans fin et à l'excitation émanant de cette piste de course mythique. Chaque détail minutieusement dessiné capture l'essence de l'héritage de Yas Marina, avec une palette de couleurs mêlant des tons de noir, de bleu électrique et de gris. Chaque forme s'imbrique avec précision à travers une structure de 60'000 points de connexion. En l'honneur du partenariat entre le circuit Yas Marina et Richard Mille, le célèbre horloger a dévoilé un garde-temps en édition limitée, le RM 011 Felipe Massa Flyback Chronograph Yas Marina Circuit. Cette montre d'exception symbolise l'union harmonieuse de l'art et du sport automobile.»

6) Maloja Pass, Porsche 911

 


«Depuis l’Italie, le col de la Maloja est la porte vers la Haute-Engadine, terre de la station historique de St-Moritz, la mère du tourisme hivernal dans les Alpes, des lacs cristallins de Silvaplana et de Sils Maria et du Piz Bernina, le sommet de plus de 4000m le plus oriental des Alpes. On peut y apercevoir le fantomatique Serpent de la Maloja, nappe nuageuse effilée qui émerge parfois du lointain lac de Côme, se faufile par l’échancrure du col et se glisse ensuite mystérieusement au fond de la vallée de l'Engadine, noyant le paysage dans une vague cotonneuse presque irréelle. L’affiche présente la fameuse deuxième génération de la Porsche 911, dévoilée en 1974, sur les derniers lacets du versant ouest du Col de la Maloja.»

7) Genève, Rue du Rhône, Place du Molard



«Un voyage à Genève ne serait pas complet sans une promenade sur la Rue du Rhône, véritable emblème du luxe et de l'élégance, abritant un éventail de boutiques haut de gamme. Jusqu'au 15ème siècle, ce boulevard prestigieux marquait le rivage du lac Léman et du Rhône, encapsulant un riche arrière-plan historique qui en renforce le charme. Considérée comme le poumon économique de Genève depuis le 16ème siècle, la Place du Molard est l'une des plus anciennes zones commerciales de la ville. Le terme «molard» se traduit par «terre élevée» en latin, faisant référence à la digue qui protégeait historiquement le port, dont les origines remontent à 1271. Dominant la place se trouve l'historique Tour du Molard, également connue sous le nom de Tour de l'Horloge. Un spectacle fascinant sur la Place du Molard est l'illumination de ses 1’857 pavés, chacun inscrit de mots en plusieurs langues.»


8) Geneva, TWA Lockheed Constellation


«Cette oeuvre a été réalisé spécialement à l'occasion d'un partenariat avec la boutique Bucherer de la Rue du Rhône. Elle est emblématique de la collection de l'Atelier WOCS, car elle associe deux représentations profondément historiques de l'univers du tourisme et de l'aviation: la Rade de Genève et son jet d'eau, d'une part, et le Lockheed Constellation d'autre part. Le Constellation, avion iconique s'il en est, marque l'apogée de l'ère de l'aviation à hélice, juste avant l'arrivée des jets. Il est le premier avion de série à cabine pressurisée, ce qui lui permet de gagner la haute altitude pour voler plus vite et surtout au-dessus des nuages, évitant les zones de mauvais temps et leurs dangers. Sa triple dérive et son fuselage delphinien lui confèrent une silhouette véritablement unique qui a achevé d'en faire un mythe. L'oeuvre représente un Constellation de TWA au-dessus de Genève, une destination visitée par la compagnie aérienne à la fin des années 1940.»

9) Geneva, World Capital of Watchmaking


«Cette oeuvre fait également partie de la collection Bucherer, elle met à l'honneur l'icône de Genève: son célèbre Jet d'eau, vu dans la perspective classique par excellence, la sublime et indémodable vue de la Rade de Genève depuis les quais de la Rive droite. En toile de fond, le Salève, le Môle, les Aravis puis le Mont-Blanc se succèdent sur des plans sans cesse plus lointains. La typographie, qui célèbre fièrement Genève en tant que capitale mondiale de l'horlogerie, a été soigneusement travaillée sous l’influence des affichistes des années 1930. Elle est un clin d'oeil à une période charnière de la haute horlogerie genevoise et tout particulièrement à son standard d’excellence, régi par l'emblématique Poinçon de Genève.»